Après les deux volets de « Balle perdue », Alban Lenoir signe une nouvelle performance convaincante dans « AKA ». Un film français d’action prenant sans être mémorable. A découvrir depuis ce 28 avril sur Netflix.

A lire aussi:
Rocco Siffredi dévoile son intimité dans "Supersex", la nouvelle série Netflix sur la vie de l’icône du porno

De quoi ça parle ?

Alors qu’une menace terroriste plane sur Paris, Adam Franco, ancien membre des forces spéciales, infiltre l’équipe d’un trafiquant d’armes. Adam doit trouver des informations précieuse afin de déjouer ce possible attentat.

Le long-métrage a réalisé un démarrage canon sur Netflix et on comprend pourquoi. Tous les ingrédients sont présents pour faire d’AKA un film d’action cohérent. Alban Lenoir réussit parfaitement son rôle d’Adam, un tueur au sang froid, qui laisse passer peu d’émotions. Son passé est brièvement exploité, assez pour laisser planer le mystère autour de ce personnage qui rappelle John Wick ou Hitman.

Car oui, ce film français n’a rien à envier à d’autres productions américaines. Les scènes d’action sont rondement bien menées et même si certains détails sont parfois grossiers, les amateurs de combats seront réellement ravis. Entre armes à feu, scènes d’infiltration et combats au corps à corps, la réalisation reste à souligner.

Multiples enjeux

A la différence d’autres films du même genre, « AKA » se distingue par son intrigue plus peaufinée. Divers enjeux sont entremêlés. Guerres de gangs, enjeux politiques et diplomatiques. Et avec une touche sentimentale, les différents protagonistes deviennent de plus en plus attachants au fil du film.

Malgré une bande sonore par moment inadaptée, « AKA » convainc par ses scènes d’action sanglantes et son intrigue rafinée. Disponible dès à présent sur Netflix.

Dans la même catégorie