Plus de trois mois après sa sortie au cinéma, le troisième opus centré sur « Ant-Man » est disponible en streaming. Après avoir clôturé la phase IV de son univers cinématographique, Marvel lance sa 5e phase avec un 31e long-métrage qui peine un peu à convaincre.

Le pitch

Après l’énorme affrontement avec Thanos, Scott Lang et Hope Pym sont désormais devenus célèbres dans le monde entier. Hope a repris l’entreprise de son père tandis que Scott a publié une autobiographie. Mais les péripéties reprennent quand tout la famille va être happée dans le Royaume Quantique après un incident.

Pas de temps mort, le film rentre directement dans le vif du sujet et les protagonistes sont rapidement séparés dans le monde quantique. Un univers pour la première fois vraiment élaboré dans un long-métrage du MCU. Un univers riches en paysages, en personnages dignes d’un film Star Wars. Malgré quelques effets spéciaux parfois pâles, le monde quantique est relativement joli et coloré.

A lire aussi:
Voyage dans le temps et comédie sentimentale sur un air de musique avec « The Greatest Hits »

Toutefois, le scénario manque de consistance et n’appelle pas le spectateur à être pleinement impliqué. Il n’y a pas de prise de risque et au final, le film ne semble pas raconter grand-chose. Le long-métrage possède plusieurs ingrédients qui caractérisent la sauce Marvel mais manque cruellement de goût.

Des personnages se démarquent

Au niveau des personnages, on saluera les performances  de Jonathan Majors, de Bill Murray ou encore de Michelle Pfeiffer, mais le duo Ant-Man/La Guêpe semble s’éteindre tout au long des deux heures du film.

Après un box-office relativement mitigé, « Ant-Man et la Guêpe : Quantumania » a trouvé une seconde vie sur Disney +. Disponible depuis le 17 mai sur la plateforme.

Dans la même catégorie