« Losing Alice » est un thriller psychologique aussi terrifiant à l’écran qu’il l’était à filmer, selon la star Ayelet Zurer.

Dans une interview exclusive avec TooFab, l’actrice israélienne a partagé une de ses  expériences durant le tournage. Celle-ci  impliquait de patauger dans la mer Méditerranée à une époque potentiellement dangereuse.

« C’était terrifiant, » commença Zurer en riant. « Les méduses attaquent les côtes d’Israël une fois par an en été. Quand elles le font, c’est énorme. Je veux dire, vous entrez et il n’y a aucun moyen que vous en sortiez indemne. »

« Les producteurs ont attendu le bon moment. Ils  nous ont dit: ‘Ne vous inquiétez pas, ne vous inquiétez pas. Un jour ça va le faire. Nous avons trouvé un endroit où il n’y a pas de méduses, pas beaucoup de méduses, nous y arriverons et tout ira bien », a-t-elle poursuivi.

« Alors, tu sais, nous prenons les bateaux et nous arrivons à l’endroit où ils nous ont promis qu’il n’y aurait pas de méduses. Ils ont allumé leurs lumières sur l’eau où ils nous filmaient et, bien sûr, il y avair  des milliers de méduses ».

A lire aussi:
Long Way Up : le road trip écolo

« Et nous nous sommes dit: ‘Euh, nous sommes censés sauter là-dedans?' »

Bien que les acteurs aient finalement filmé la scène et aient miraculeusement réussi à ne pas se faire piquer, Ayelet a déclaré qu’ils avaient dû avoir recours à du courage sous forme liquide.

« Nous avions besoin d’un verre de vodka pour nous aider à traverser ce truc », dit-t-elle.

Dans la série de huit épisodes, Ayelet joue Alice Ginor, une réalisatrice dans la quarantaine qui devient « de plus en plus accro à une relation tumultueuse avec une scénariste novice après que les deux se soient brièvement rencontrés dans un train ».

Ce qui suit est un conte érotique époustouflant et tordu dans lequel Alice fait tout ce qu’elle peut pour atteindre son but.

Losing Alice est disponible sur Apple TV +.

Dans la même catégorie