Nous sommes nombreux ces dernières années à avoir investi dans un casque audio sans fil. Synonyme de liberté, la technologie embarquée dans ces casques nous amène bien d’autres petits soucis à gérer que le simple encombrement d’un fil. S’il faut parfois galérer pour appairer son smartphone aux écouteurs, il faudra aussi rester attentif à charger la batterie (une de plus) et accepter un casque plus lourd que ses équivalents filaires. En outre la qualité de transmission Bluetooth et le codec audio utilisé fait souvent perdre en résolution. Bien que ceci n’émouvra que les plus audiophiles d’entre nous, il y a un autre aspect plus gênant qui touche tous les utilisateurs de services de streaming : le décalage entre le son et la vidéo.

Pourquoi ai-je l’impression d’avoir un décalage entre le son et l’image ?

Certaines personnes ne vont pas le remarquer, et d’autres vont trouver cela insupportable ! La transmission du son par Bluetooth nécessite actuellement un traitement plus long que celui de l’image – de 100 à 500 millisecondes. Mais alors pourquoi ne pas ralentir ou synchroniser l’image ? C’est bien là que le problème devient complexe. La multitude de sources de fichiers vidéo utilisant des formats différents et les techniques de décodage rendent la recherche d’une solution générique compliquée voire impossible. Pour la lecture de vos fichiers vidéo vous pouvez traiter ce décalage avec le lecteur multimédia VLC qui propose une option de synchronisation Son/Vidéo, mais pour les services de streaming de telles options n’existent pas. La recherche actuelle va dans le sens d’une réduction du temps de traitement du son afin de limiter l’écart avec la transmission de l’image.

A lire aussi:
Nouvelle série Marvel en approche : Falcon et le soldat de l’hiver

Pour diminuer la latence, faites attention aux spécifications techniques lors de votre achat

Depuis sa création en 1994 par le fabricant de téléphones portables suédois Ericsson, la norme Bluetooth à bien évoluée. Il va de soi que chaque génération a apporté son lot d’innovations – portée, qualité du son, etc. Mais ce n’est que récemment que l’amélioration de la latence entre le son et la vidéo a été traité. La cinquième génération, communément appelée Bluetooth 5 (ou 5.0) promet le meilleur rendu en la matière. Couplé au codec aptX Low Latency, il permet de passer sous la barre des 50 millisecondes, ce qui le rend presque imperceptible. Il faudra donc vous assurer que non seulement la source (votre téléviseur) et le récepteur (le casque) soient compatible.

Soyez donc vigilant lors de l’achat. Un test grandeur nature en magasin vous révèlera certainement si l’appareil répond à vos exigences et vous évitera de mauvaises surprises. Car comme évoqué plus haut ce décalage plus ou moins important en fonction de l’équipement est une question d’appréciation de l’utilisateur.

A lire aussi:
5 films d’isolement à (ne pas) voir pendant le confinement
Dans la même catégorie