S’il y a bien un genre dans lequel les américains excellent – voire ils sont quasiment les seuls à en faire – c’est bien celui des super-héros. A part quelques parodies ou comédies étrangères qui y touchent quelque peu, les américains ont clairement la mainmise dessus et c’est bien normal vu qu’ils sont à la base des comics. Douglas Attal, connu pour avoir joué notamment dans RADIOSTARS, a décidé de s’y mettre et réaliser un film de super-héros français. Initialement prévu pour une sortie en salles, le film a été acquis récemment par Netflix et voici qu’il débarque ce vendredi sur la plateforme. On vous en dit plus.

Le pitch

Paris 2020. Dans une société où les surhommes sont banalisés et parfaitement intégrés, une mystérieuse substance procurant des super-pouvoirs à ceux qui n’en ont pas se répand. Face aux incidents qui se multiplient, les lieutenants Moreau et Schaltzmann sont chargés de l’enquête. Avec l’aide de Monté Carlo et Callista, deux anciens justiciers, ils feront tout pour démanteler le trafic. Mais le passé de Moreau ressurgit, et l’enquête se complique…

A lire aussi:
Y aura t-il une saison 3 pour Valeria ?

Associer Pio Marmaï, Leïla Bekhti, Benoit Poelvoorde et Swann Arlaud à un film de super-héros n’est pas une évidence et pourtant, c’est le menu proposé par Douglas Attal. Il est sur le projet de COMMENT JE SUIS DEVENU SUPER-HEROS depuis de nombreuses années déjà et donc, voir les ressemblances avec PROJECT POWER n’est qu’une pure coïncidence. En effet, les deux films sont liés par le fait qu’il existe une drogue qui permette d’avoir des pouvoirs pendant une certaine période. Pour le reste, les différences sont nombreuses.

Une surprise

Déjà, il y a une atmosphère et tonalité française. Le genre est pris sérieusement par Attal mais il l’adapte à sa sauce, avec des touches qu’on connait bien, notamment au niveau des caractères des personnages et donc de leurs interprètes. Cette bouffée d’air frais fait du bien et on comprend aisément pourquoi Netflix s’est jeté dessus quand l’occasion s’est présentée. On a ici à faire à un film ambitieux, à la hauteur de ses ambitions et jamais ridicule. C’est moderne, bien écrit, un poil classique certes mais diablement efficace, et le casting est au top. Bref, ça fait plaisir de voir que le cinéma français peut aussi faire des propositions aussi ambitieuses et osées et à obtenir un résultat final complètement satisfaisant.

A lire aussi:
Ça chauffe dans la saison 3 de Sex Education !
Dans la même catégorie