Le mois d’août sera chaud et cruel sur Amazon Prime Video. La nouvelle série CRUEL SUMMER y débarque ce 6 août  et risque bien de créer la surprise. Déjà diffusée en télévision aux Etats-Unis et au Canada, CRUEL SUMMER est une exclu Prime Video dans la plupart des autres pays du monde.

Le pitch

Cruel Summer est une série peu conventionnelle qui se déroule sur trois étés dans les années 90, lorsqu’une adolescente belle et populaire disparaît et qu’une autre adolescente, timide et maladroite et sans lien apparent avec la première, devient soudainement l’icône de la ville avant de se transformer en la personne la plus méprisée de l’Amérique. Chaque épisode est raconté en alternant les points de vue.

Comment souvent lorsqu’une nouvelle série débarque, on n’a pu voir que quelques épisodes et pas la saison entière. C’est d’autant plus frustrant qu’il se passe plein de choses dans ces 2 premiers épisodes qu’ils donnent clairement envie de voir la suite.

A lire aussi:
May December : troublant face-à-face féminin

Un drame efficace

La série est habilement construite, racontant l’histoire sur plusieurs années de suite et selon le point de vue d’un des protagonistes à chaque fois. Les événements racontés dans CRUEL SUMMER sont forts et loin d’être évidents. La gravité des événements, leur emballement et la multiplication des points de vue dans la mise en scène fonctionnent parfaitement. C’est pour cela que ça donne très envie de découvrir la suite que l’on espère être du même acabit.

Chiara Aurelia et Olivia Holt, les deux comédiennes principales, sont de belles découvertes. Toutes deux livrent de solides prestations et il ne fait nul doute qu’on devrait les revoir sur le dessus de l’affiche dans un futur proche.

Allez-vous vous laisser tenter par un été cruel ?

Dans la même catégorie