Ce lundi avait lieu la cérémonie des Emmy Awards qui récompensent chaque année différents secteurs de l’industrie de la télévision. Cette année, deux mastodontes se sont partagés les honneurs.

« Succession » : meilleure série dramatique

Jesse Armstrong, le créateur de la série « Succession », n’a pas manqué d’humour lors de la cérémonie. Il a, en effet, joué sur le nom de sa série pour faire allusion au décès de la reine d’Angleterre Elizabeth II en précisant « Évidemment, il y a eu un peu plus de votes pour notre accession (au trône) que pour celle du Prince Charles« .

La série qui suit la riche et puissante famille Roy avait déjà remporté en 2020 le trophée majeur. Cette année, c’est avec le prix de la meilleure série dramatique ainsi que le meilleur second rôle que repart l’équipe de « Succession ».

« Squid Game » marque l’histoire

Lors de la cérémonie, tous les regards étaient tournés vers « Squid Game« , la série sud-coréenne sombre et violente qui a connu un succès planétaire sur la plateforme Netflix. Le programme qui dénonce les dérives du capitalisme a raflé six prix et entre dans l’histoire grâce à la récompense du meilleur acteur dans une série dramatique. En effet, c’est Lee Jung-Jae, l’acteur principal qui remporte le prix devenant le premier interprète récompensé alors qu’il joue dans une autre langue que l’anglais. Salué pour sa réalisation, Hwang Dong-hyuk s’est montré, comme à son habitude, très humble : « Je ne pense pas avoir écrit une page d’histoire moi-même, parce que c’est vous qui avez ouvert les portes à ‘Squid Game’. Nous sommes entrés dans l’histoire ensemble et j’espère vraiment que ‘Squid Game’ ne sera pas la dernière série coréenne aux Emmys« .

Les autres grands gagnants

C’est Zendaya qui a reçu le prix de la meilleure actrice pour son rôle d’ado toxicomane dans « Euphoria« . C’est en larmes que la jeune femme de 26 ans a remercié l’académie.

 

La série « Ted Lasso » sur Apple TV a quant à elle une nouvelle fois reçu le prix de la meilleure comédie de l’année tout comme en 2021. Jason Sudeikis qui y interprète un entraineur de football américain dans une équipe de foot anglaise a été sacré meilleur acteur dans une comédie.

Les mini-séries ont également été récompensées. « The White Lotus » a remporté dix récompenses dont celle de la meilleure production. Le meilleur acteur de cette catégorie est Michael Keaton pour son rôle dans « Dopesick« .

Pas de grand drama lors de cette cérémonie (contrairement aux derniers Oscars et la gifle de Will Smith). Le thème central de la soirée était la diversité à l’écran. Hollywood tente, en effet, de s’améliorer et de mettre en lumière les minorités trop souvent laissées dans l’ombre.

Dans la même catégorie