Sorti en début d’année en salles, le dernier blockbuster de Roland Emmerich est en passe de devenir l’un des plus gros bides de l’histoire du cinéma moderne. Mérité, ou incompris ? Faites-vous votre propre avis sur BeTV, ou lisez le nôtre ci-dessous. 

De quoi ça parle? 

Et si la lune venait à dévier de son orbite, pour se diriger directement vers la terre ? Non, ce n’est pas le pitch du spin-off de Don’t Look Up, c’est bien celui de ce film. L’astronaute désœuvré Brian Harper (Patrick Wilson, précédemment vu dans Fargo ou dans la saga Conjuring) s’embarque avec son ancienne collègue Jocinda (Halle Berry) et le pseudo scientifique K.C. Houseman (John Bradley West, Samwell dans Game of Thrones) vers la Lune, avec un seul objectif. Empêcher l’inévitable. 

Notre avis 

Il y a certains films qui vous laissent de marbre, d’autres qui vous font revoir votre vision du monde, et d’autres enfin qui ne sont bons que pour vous hérisser le poil. Malheureusement, Moonfall tombe sans aucun doute dans cette dernière catégorie. Entre l’apologie des théories complotistes, le jeu d’acteur inexistant et la tristesse d’un scénario peu intéressant, il n’y a pas grand chose dans Moonfall. Ajoutez à cela des placements de produits vraiment pas discrets, et un amour d’Elon Musk assez vomitif, et vous obtenez un combo détestablement poisseux. Qui plus est, étiré sur plus de deux heures…

Pourquoi tout n’est pas à jeter 

Rien à faire, Roland Emmerich a le sens du grandiose. Et lorsqu’il abandonne les décors un peu fakes et les fonds bleus gros comme le nez au milieu de la figure, c’est impressionnant. Les scènes d’effets spéciaux, que ce soit dans l’espace ou sur terre, sont ainsi de vraies pépites. Et voir une navette spatiale évoluer dans une vague de gravité, sur fond de l’une gigantesque, c’est quand même pas banal. Dommage que le reste du film ne tienne pas la route. Typiquement le genre de superproduction à ne voir que si vous avez épuisé tout votre stock d’idées, et en posant votre cerveau à côté de l’écran. 

Moonfall est à découvrir en exclusivité sur BeTV Go. 

 

Dans la même catégorie