Cette nouvelle fait l’effet d’une bombe. Le géant américain Warner Bros annonce qu’il sortira tous ses prochains films sur la plateforme de streaming HBO Max. Et ce, dès le jour de la sortie en salle et sans frais supplémentaires. Jamais aucun studio n’avait franchi un tel pas en direction du tout streaming. On décortique l’annonce choc et son impact sur les salles.

 

Les 17 films bientôt disponibles sur HBO Max

Wonder Woman, Dune, Matrix 4 ou Suicide Squad, tous les 17 films prévus par Warner Bros pour 2021 sortiront sans frais supplémentaires sur HBO Max, à la même date que leur sortie en salle. Voici la liste des heureux élus :

  • The Little Things
  • Judas and the Black Messiah
  • Tom & Jerry
  • Godzilla vs. Kong
  • Mortal Kombat
  • Those Who Wish Me Dead
  • The Conjuring: The Devil Made Me Do It
  • In The Heights
  • Space Jam: A New Legacy
  • The Suicide Squad
  • Reminiscence
  • Malignant
  • Dune
  • The Many Saints of Newark
  • King Richard
  • Cry Macho
  • Matrix 4

Les cinémas pas complètement écartés

Heureusement, cette nouvelle formule ne ferme pas totalement la porte aux exploitants. En effet, un mois après leur sortie en salle et sur HBO max, les films seront retirés de la plateforme afin que les cinémas puissent bénéficier d’une exclusivité temporaire avant la sortie physique (DVD, Blu-Ray) et le retour sur les services de SVOD.

A lire aussi:
Le retour de Friends : une fausse bonne idée ?

Quid de la Belgique ?

Cette petite révolution aura lieu aux Etats-Unis dès la fin décembre. HBO max n’étant actuellement pas disponible sur notre territoire, il faudra attendre quelques temps pour voir une telle offre débarquer chez nous. Nos cinémas peuvent donc encore (un peu) respirer même si ces films se retrouveront très vite en haute définition sur des plateformes illégales. Dans un pareil contexte, on espère qu’une diffusion temporaire sera de mise avec BeTv, partenaire historique de HBO en Belgique. Affaire à suivre sur Streamnews.

2021 : le jugement dernier pour les salles de cinéma ?

Si les cinéphiles préféreront sans doute voir ces films sur grand écran (merci à eux), la grande majorité des consommateurs américains devraient se rabattre sur leurs télévisions. Cette séparation risque de jouer un rôle crucial dans l’avenir des salles car, si la fréquentation diminue fortement, il y aura encore moins de raisons de maintenir la boutique ouverte. Tout ceci, sans mentionner l’impact extraordinaire du COVID sur les exploitants de cinéma.

A lire aussi:
Adrien Brody rejoint HBO avec Succession

Spielberg et Lucas l’avaient prédit en 2013

En 2013 déjà, Steven Spielberg et George Lucas prédisaient la fin des cinémas tels que nous les connaissons. Pour eux, internet allait révolutionner la distribution des films et les télévisions allaient se transformer en home cinéma avec un meilleur son et des images toujours plus nettes. Seules quelques salles bien équipées seraient conservées pour diffuser des divertissements colossaux, semblables à des attractions. Force est de constater que ces deux tontons du cinéma avaient vu juste. Seul l’avenir nous dira si, avec cette décision, HBO Max sonna le glas des salles de cinéma.

Dans la même catégorie