Alors que la station spatiale internationale est victime d’un grave accident, la spationaute française Anna Zarathi (Céline Salette, déjà vue dans Les Revenants ou La Flamme) s’interroge. L’équipage est-il vraiment perdu, ou son collègue et amant Anthony Kurz a-t-il réussi à survivre

Et quel rapport cette affaire entretient-elle avec le mystérieux cadavre sans tête découvert au milieu du désert du Kazakhstan ? 

Dans cette nouvelle série, création originale de Canal+, on trouve autant de tension sur Terre que dans l’espace, alors que les intrigues et les manipulations se développent. C’est bien écrit, joliment filmé et on retrouve quelques vibes de True Detective dans l’enquête d’Isaak, flic déchu à la recherche du meurtrier de son partenaire. Et en prime, on voyage dans les coulisses des pas de tirs, mais pas que. 

C’est aussi une série à personnage, avec une prestation intéressante de Céline Salette. Les autres acteurs jouent plus ou moins bien selon les séquences, mais dans l’ensemble ça tient la route. Tout en étant assez prenant.

De quoi se lancer avec plaisir dans cette coproduction tournée entre Ukraine, France et Kazakhstan. Infiniti débarque le 21 mai sur BeTV. 

À ne pas rater, surtout si le côté mystère ésotérique vous parle, en plus de la SF. 

Dans la même catégorie