Les abonnés Disney+ ont bien de la chance. Dès le 2 mars, on leur propose un voyage direction Broadway. Pour son adaptation au grand écran, la célèbre comédie musicale West Side Story s’est offert les services du plan grand réalisateur d’Hollywood : Steven Spielberg !

Le Pitch

Le coup de foudre frappe le jeune Tony lorsqu’il aperçoit Maria lors d’un bal en 1957 à New York. Leur romance naissante contribue à alimenter la guerre entre les Jets et les Sharks, deux gangs rivaux se disputant le contrôle des rues.

Difficile de faire mieux !

En 1961, la première adaptation du spectacle de Broadway signée Robert Wise avait connu un succès colossal. Restée à l’affiche plus de 10 ans dans certains cinémas parisiens, le West Side Story vu par Wise avait également remporté l’Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur.
L’exercice du remake est donc très périlleux. Difficile de faire mieux ! Seul un expert comme Spielberg pouvait réaliser cet exploit.

A lire aussi:
Entre survie et sacrifice, « Society of the Snow » dévoile l’histoire du vol 571 vue sous l’angle de J.A Bayona

Entre nostalgie et moderne

Malin, Spielberg ne touche pas aux bases du chef d’œuvre mais tente simplement de les moderniser. La musique de Bernstein est la même mais arrangée par David Newman. Les personnages sont plus jeunes et moins glamour que dans la version originale. Les acteurs interprétants les Sharks sont tous d’origine hispanique. Le réalisateur pose un geste fort en laissant 40% des dialogues en espagnol mettant en valeur le bilinguisme des Etats-Unis.
Steven Spielberg réussit l’alliage parfait entre le neuf et l’ancien. Il semblerait qu’il y ait même pris goût puisqu’il vient d’annoncer qu’il s’attaquait à un remake de Bullitt.

West Side Story dès le 2 mars sur Disney +

 

Dans la même catégorie