Et oui ! Une fois n’est pas coutume, on vous parle de courts-métrages sur Streamnews. Oats Studios, ça ne vous dit sans doute rien. Il s’agit d’un studio fondé en 2017 par Neil Blomkamp. C’est à ce dernier que l’on doit DISTRICT 9, ELYSIUM ou encore CHAPPIE. Alors qu’il travaillait sur un nouveau ALIEN qui n’a jamais pu voir le jour, le réalisateur sud-africain a décidé de se faire plaisir en réalisant et produisant toute une série de courts-métrages. Fantastique, horreur, science-fiction, Blomkamp reste dans les genres qui ont fait son succès (succès forcément en déclin depuis un moment mais il devrait pouvoir rebondir, il est d’ailleurs actuellement en train de travailler sur DISTRICT 10 qui est, sans surprise, la suite de DISTRICT 9).

Au départ, ces courts-métrages étaient disponibles gratuitement sur le site d’Oats ainsi que sur YouTube. Les voir débarquer sur Netflix est donc une petite surprise mais, il faut bien dire que c’est le genre de surprise que l’on aime. Est-ce que ce deal avec Netflix augure un renouveau de carrière pour Blomkamp ? En tout cas, c’est une nouvelle collaboration qui démarre entre le studio et la plateforme et ce ne peut pas être une mauvaise chose.

A lire aussi:
La Casa de Papel (partie 5) : Les 5 incohérences soulevées par les fans (spoiler !)

Du beau monde !

Netflix indique qu’il s’agit du Volume 1, sous-entendant ainsi qu’une flopée d’autres courts-métrages devraient débarquer dans un futur plus ou moins proche. En tout cas, dans ce premier lot, ce sont pas moins de 10 courts-métrages qui sont présents dont 4 de 10 minutes ou plus (le plus long en faisant 26) et 6 de moins de 10 minutes. Cela donne un aperçu complet de ce que peut faire Oats Studios.

Mais qui dit courts-métrages ne dit pas forcément acteurs inconnus, loin de là ! Dans le premier, ce n’est pas moins que Sigourney Weaver, héroïne de la saga ALIEN (tiens tiens, curieux hasard) qui incarne le rôle principal. Côté stars, on retrouve Dakota Fanning, Kellan Lutz ou encore le fidèle Sharlto Copley qui a connu la célébrité grâce à DISTRICT 9.

L’ensemble des films sont mis sous forme de playlist sur la plateforme et peuvent donc s’enchainer les uns à la suite des autres comme s’il s’agissait d’une série. A déguster dès à présent.

A lire aussi:
Ces films disparaîtront de la sélection Netflix à la fin du mois
Dans la même catégorie