En janvier, dernier, nous vous parlions de la nouvelle série-événement de Netflix, LUPIN. Événement car c’est une série française inspirée par l’un des classiques de la littérature française, car il y a un casting attrayant, des réalisateurs de talent et une tête d’affiche mondialement connue : Omar Sy. Bref, de quoi bien faire le buzz et les chiffres communiqués à l’époque par Netflix (70 million de vues lors des 28 premiers jours) l’ont bien confirmé puisque c’est le 4e meilleure score pour une série Netflix.

Rappel des faits

5 mois plus tard, voici déjà la tant attendue seconde partie, suite et fin (avant d’éventuelles nouvelles saisons ?). La première partie se terminait à Etretat, ville de Maurice Le Blanc, auteur d’Arsène Lupin. Le fils d’Assane Diop vient d’être kidnappé alors qu’il se promenait en compagnie de ses parents sur la digue. Personne n’a rien vu sauf une personne, Guédira, flic passionné par Lupin et dont tous les collègues se foutent. C’est pourtant le seul a avoir compris les liens entre les actions d’Assane et les aventures du célèbre gentleman cambrioleur.

A lire aussi:
Army of The Dead : des zombies à Las Vegas

Une suite à la hauteur

Nos collègues du Soir ne sont pas vraiment d’accord avec nous mais soit, pour nous, cette seconde partie de LUPIN s’inscrit dans la lignée de la première. On retrouve ce qui faisait son charme, à savoir sa narration écrite au cordeau, sa mise en scène dynamique et son montage malicieux. Les procédés fonctionnent, qu’on aime ou pas. D’ailleurs, les personnes n’ayant pas aimé la première partie n’aimeront pas plus celle-ci, malgré le changement de dynamique des deux premiers épisodes, concentrés sur la recherche du fils d’Assane.

Un dénouement attendu

Évidemment, ce que les spectateurs attendent, c’est de voir ce qu’il va advenir de Pellegrini et de ses complices. Assane va-t-il parvenir à ses fins ? A quel prix ? Avec quelles conséquences pour son entourage et lui-même ? C’est ce que vous pourrez découvrir dès ce vendredi sur Netflix.

Dans la même catégorie