Tim Burton est l’un des cinéastes les plus emblématiques d’Hollywood. Depuis des années, il a construit son image de marque autour d’un univers unique et décalé. Bien qu’il soit connu pour ses films, Burton a créé la surprise en annonçant son partenariat avec Netflix pour une série basée sur le personnage de  Mercredi Addams. L’association de Tim Burton à la Famille Addams semble une idée géniale dès le départ. Leurs univers sont faits pour se rencontrer. Il est d’ailleurs étonnant que cette rencontre n’ait lieu que maintenant ! Pourtant l’intérêt du réalisateur envers le personnage de Mercredi ne date pas d’hier. Lors de le Lucca Comics & Games conférence il avait déclaré : « J’ai grandi en regardant la série télévisée, et j’ai aussi aimé les dessins animés de Charles Adams. Ses dessins animés originaux m’ont vraiment inspiré. Mais ce que je préférais c’était le personnage de Mercredi. Je me sens comme Mercredi depuis que je suis adolescent, même si j’étais un garçon. L’adolescente narquoise a le même genre de point de vue que moi, c’est noir ou c’est blanc »

La série

Infusée de mystère et de surnaturel, la série suit les aventures de Mercredi Addams, désormais étudiante à la Nevermore Academy. Alors qu’elle apprend à dompter ses nouveaux pouvoirs psychiques, la jeune fille doit aussi déjouer une série de meurtres monstrueux qui terrorisent la ville, et résoudre le mystère auquel ont été mêlés ses parents il y a 25 ans, le tout en tentant péniblement de nouer de nouvelles relations au sein de Nevermore.

Une paria parmi les parias

Rires et frayeurs sont au rendez-vous mais Tim Burton oblige, « Mercredi » se veut définitivement plus sombre et macabre. L’entrée de Mercredi à la Nervermore Academy est une représentation de la marginalisation des personnes souffrant de problème de santé mentale. Tim Burton s’inspire de sa propre expérience. Mercredi va dans une école pour parias mais elle est une paria parmi les parias. Même si les gens qui l’entourent lui ressemblent, elle ne désire pas s’y intégrer. « Mercredi » se veut être un film de Tim Burton de huit heures plutôt qu’une série de 8 épisodes.

Jenna Ortega enfile le costume de l’adolescente taciturne aux deux tresses tandis que ses parents sont interprétés par Catherine Zeta-Jones et Luis Guzmàn. Cadeau pour les fans, Christina Ricci, qui  joua le rôle emblématique de Mercredi dans la série de films des années 90, fera une apparition spéciale dans le rôle de Marilyn Thornhill une professeure de la Nevermore Academy.

« Mercredi » dès le 23 novembre sur Netflix

Dans la même catégorie