Il était une fois, dans une galaxie fort lointaine…

Cela ne fait que quelques mois que la seconde saison de THE MANDALORIAN s’est terminée et voici déjà la nouvelle nouveauté Star Wars de Disney+ : THE BAD BATCH. Annoncée fin 2020 parmi tant d’autres séries et films de l’univers de Georges Lucas, THE BAD BATCH est donc la première à débarquer et pas n’importe quand en plus : le 4 mai – May the 4th comme on dit !

Mais kézako THE BAD BATCH ? De base, c’est une idée de Lucas lui-même mais qu’il n’a pu réellement développer à l’époque. Près de 10 ans plus tard, alors que le projet avait failli se faire plusieurs fois, le voici enfin. Comme pour THE CLONE WARS, c’est chapeauté par Dave Filoni, le grand gourou Star Wars (avec Jon Favreau). Si vous n’aimez pas la vision qu’ont Filoni et Favreau pour Star Wars, vous allez connaître des années difficiles tant ils semblent avoir toutes les clés en main.

A lire aussi:
High School Musical : La Comédie Musicale, la saison 2 bientôt disponible !

Le pitch

L’escouade Bad Batch – une troupe d’élite de clones expérimentaux génétiquement différente de ceux constituant la grande armée de la République – trouve ses marques dans une galaxie en pleine transformation à l’issue de la Guerre des Clones.

On est au moment où la République devient l’Empire. Les Bad Batch sont des clones différents des autres. D’ailleurs, ils n’ont pas le même visage que tous les autres clones. Du coup, ils font un peu ce qu’ils veulent et ça ne plait pas trop au Grand Moff Tarkin, qui a toujours les traits du bon vieux et regretté Peter Cushing (et ça fait plaisir de le voir, même animé). Autant dire que l’escouade va vivre des moments compliqués et ce qu’on voit dans les 2 premiers épisodes donne envie de découvrir la suite.

Verdict

On est tout simplement ravis. On retrouve tout ce qui faisait le charme de THE CLONE WARS et autres séries animées Star Wars. La voix off, le dessin, les traits caractéristiques de l’animation, les personnages, leur façon de bouger,… Ceux qui n’aiment pas les autres séries animées n’accrocheront sans doute pas plus ici mais, les fans apprécieront. La série sera publiée à raison d’un épisode par semaine, le vendredi, sauf cette semaine où l’on pourra voir les 2 premiers.

A lire aussi:
The Woman in the Window : le classicisme du film noir

Le pilote ce 4 mai (May the 4th souvenez-vous) et le second ce vendredi, sur Disney+.

Dans la même catégorie