Prime Video sort encore relativement peu de films originaux mais on peut tout de même dire qu’ils ont une ligne assez claire, entre divertissement (BORAT 2) et films d’auteurs intimistes avec au passage, quelques films de genre (la collaboration avec Blumhouse). SYLVIE’S LOVE entre dans la catégorie des films d’auteurs qui n’auraient peut-être pas eu une carrière en salles facile et qui, en ces temps où le streaming a pris plus d’importance, pourrait bénéficier d’un peu plus de lumière.

Le pitch ?

SYLVIE’S LOVE est une romance d’été entre Sylvie et Robert, un jeune musicien travaillant dans le magasin de disques du père de Sylvie. C’est leur histoire en deux temps, lors de cet été merveilleux et leurs retrouvailles 5 années plus tard. D’un côté, il y a donc la romance, éphémère, estivale. De l’autre, les retrouvailles, comme si rien ou presque n’avait changé en 5 ans.

C’est un schéma narratif classique du cinéma, surtout du cinéma romantique, qui a déjà fait ses preuves. Dans ce cas-ci, outre une histoire d’amour (pas impossible mais compliquée), le réalisateur aborde plusieurs thématiques toujours d’actualité, notamment la question du racisme et surtout du racisme systémique et insidieux.

A lire aussi:
8 questions brûlantes à aborder avant la saison 4 de "The Boys"

Tessa Thompson, l’avenir

Sylvie est incarnée par une des stars montantes de ces dernières années, la fantastique Tessa Thompson. L’actrice californienne, repérée dans CREED, THOR RAGNAROK (et autres AVENGERS) ou encore dans la série WESTWORLD, trouve ici l’un de ses premiers premiers rôles et autant dire que ça fait du bien de la voir bénéficier d’autant d’espace et de liberté car elle est tout bonnement fantastique. Son partenaire à l’écran, Nnamdi Asomugha, plus connu comme producteur et pour être un ancien joueur professionnel de NFL, vient compléter ce duo de bien jolie façon.

On comprend instantanément la sélection et le succès du film lors du dernier festival de Sundance. Il vient conclure de belle façon une année difficile mais riche en films desquels on peut tirer des enseignements.

C’est à voir dès à présent sur Prime Video.

Dans la même catégorie