Une première saison grandiose, une seconde plus en demi-teinte, quoi qu’il en soit THE BOYS a su marquer les esprits par son niveau de dégueulasserie, son côté trash, et ses personnages abjects. Bref, la série est une excellente adaptation du comics de Garth Ennis et Darick Robertson. Malgré une saison 2 en deçà et les nombreuses séries qui tentent de surfer sur son succès, THE BOYS reste un incontournable et, forcément, les attentes pour cette troisième saison sont hautes. Ne fut-ce que parce qu’on l’espère d’un meilleur niveau que la seconde.

Verdict

Réjouissez-vous, cette troisième saison repart sur les chapeaux de roue, laissant la deuxième comme un lointain mauvais souvenir. Les quinze premières minutes du premier épisode donnent le ton et la suite est du même acabit, voire plus encore. Du sang, des boyaux, de la rate et du cerveau, telle pourrait être la devise de la série qui ne lésine pas en gore et ce début de troisième saison atteint des niveaux rarement vus auparavant. Autant dire que les amateurs seront ravis. Côté vulgarité, rien n’a changé non plus, les personnages sont toujours aussi désagréables et tant mieux !

 

Mais l’histoire, qu’en est-il ? Et bien nos boys poursuivent leurs recherches sur le composé V, l’autorité d’Homelander est mise à mal car on lui colle une co-capitaine dans l’équipe et les opérations de PR pour redorer leur blason ne se déroulent pas très bien. En clair, c’est la merde et n’est-ce pas quand ils sont au fond du trou qu’ils sont les meilleurs et les plus sympas à regarder ? Rien de tel que des personnages acculés pour obtenir une saison des plus excitantes. Est-ce que ça tient sur la longueur ? Carrément ! Sur les 6 épisodes vus, ce n’est que du plaisir, un plaisir qui fait du bien de retrouver après la déception de la saison 2. Bref, amateurs de THE BOYS, soyez au rendez-vous !

 

THE BOYS saison 3 est disponible sur Prime Video dès ce 3 juin.

Dans la même catégorie