Après Billie Eilish, les Beastie Boys ou encore Bruce Springsteen, voici un nouveau documentaire musical proposé sur AppleTV+. Cette fois-ci, il est question d’un groupe de rock légendaire puisqu’il s’agit de The Velvet Underground. Aux commandes, c’est monsieur Todd Haynes qui est en charge. Après son I‘M NOT THERE, film sur Bob Dylan qui avait fait grand bruit il y a une quinzaine d’années, Haynes renoue avec son amour pour le rock avec ce documentaire qu’il avait présenté en juillet dernier lors du Festival de Cannes.

Le pitch

Le groupe The Velvet Underground a créé un nouveau son qui a révolutionné le monde de la musique, devenant ainsi un des groupes de rock les plus vénérés au monde. Réalisé par l’éminent cinéaste Todd Haynes, THE VELVET UNDERGROUND montre comment le groupe du même nom est devenu une référence culturelle symbolisant un ensemble de contradictions : une musique à la fois intemporelle et représentative de son époque, à la fois littéraire et réaliste, et enracinée dans le grand art et la culture de la rue.

Recette du bon documentaire

Un bon documentaire musical, ce ne sont pas que la rencontre entre les membres, la formation du groupe, des extraits de concerts et quelques autres anecdotes. Un bon documentaire musical, c’est celui qui est aussi le reflet de ce qu’était la société à cette époque-là. The Velvet Underground, ce sont les années 60 et dieu sait qu’il y a des choses à dire sur cette époque. Musicalement bien sûr mais aussi politiquement et d’un point de vue sociétal. Todd Haynes l’a bien compris puisqu’il dresse un portrait on ne peut plus complet de ce qu’était être un jeune groupe de rock américain à cette époque-là.

Les personnalités des différents membres du groupes, les collaborations, la rencontre avec Andy Warhol (qui a produit le groupe), le « peace & love » et bien d’autres encore, Haynes n’élude rien et offre un documentaire riche tout en y mettant sa patte artistique, aspect bien trop souvent délaissé quand il s’agit de documentaires.

Bref, THE VELVET UNDERGROUND sort sur AppleTV+ ce vendredi 15 octobre. La plateforme a encore flairé le bon coup et ajoute un documentaire de qualité à son catalogue qui, dans le genre musical, l’est tout autant.

Dans la même catégorie