Préparez-vous pour un nouveau chapitre de l’histoire de The Witcher. En effet, Netflix élargit le monde de sa série à succès avec un prequel intitulé, The Witcher: Blood Origin.

Elle sera répartie en six parties et se déroulera bien avant les événements de la série phare, qui met en vedette Henry Cavill dans le rôle de Geralt of Rivia, un sorceleur et un chasseur de monstres. Pour l’instant, aucune date de diffusion n’a été fixée. Mais nous avons pu déniché déjà quelques autres informations réjouissantes. Les voici !  

Dernières nouvelles:

Jodie Turner-Smith a quitté The Witcher: Blood Origin en raison de conflits d’horaires. Turner-Smith devait jouer un rôle de premier plan dans le rôle d’Éile, une guerrière devenue musicienne.

Jason Momoa devrait interpréter le rôle principal, du moins, d’après Redanian Intelligence. Et il semble que Momoa soit également intéressé par le rôle; l’acteur a partagé sur Twitter un photomontage qui le montre en tant que sorceleur aux côtés de Geralt of Rivia (Henry Cavill).

Intrigue

Elle expliquera ce qui a conduit à la conjonction des sphères. Situé dans un monde elfique 1200 ans avant les événements de The Witcher, Blood Origin se concentrera sur une période qui n’a jamais été profondément explorée dans les romans et les nouvelles d’Andrzej Sapkowski.

The Witcher se déroule dans un multivers, et c’est au cours de la conjonction des sphères qu’un certain nombre de ces mondes sont entrés en collision, détruisant certains des royaumes et en fusionnant d’autres. Mentionné brièvement dans la première saison de The Witcher, la conjonction des sphères est ce qui a amené les monstres et la magie dans le royaume. C’est aussi ce qui a amené les humains à y entrer, leur propre monde ayant été détruit lors de l’événement cataclysmique.

A lire aussi:
BRZRKR de Keanu Reeves bientôt adapté en film et série animée

Il révélera l’origine du premier sorceleur. Une fois que les humains ont appris à exploiter la magie, ils ont pu créer une teinture mutagène, l’épreuve des herbes, qui transformerait ceux qui l’ont prise (et ont survécu) en puissants guerriers conçus pour combattre les monstres, alias les sorciers. Blood Origin présentera aux téléspectateurs le tout premier des sorceleurs et racontera comment ils sont nés.

Une équipe aux petits oignons

Declan de Barra sera le showrunner de la nouvelle série. De Barra était un écrivain sur la première saison de The Witcher, écrivant « Of Banquets, Bastards and Burials », et il a écrit le premier épisode de la saison 2. En plus de ses devoirs d’écriture, de Barra a également contribué vocalement, notamment sur plusieurs chansons de The Witcher Saison 1.

Lauren Schmidt Hissrich, qui est showrunner de The Witcher, servira de producteur exécutif sur The Witcher: Blood Origin, tandis qu’Andrzej Sapkowski, qui a écrit les livres Witcher qui ont inspiré les deux séries, servira de consultant créatif.

A lire aussi:
Jupiter’s Legacy : les anti-héros de chez Netflix

Le 17 septembre 2020, de Barra a déclaré (toujours sur Twitter) que la salle des écrivains s’était réunie pour la première fois, révélant ceux qui travailleraient sur The Witcher: Blood Origin. Parmi ceux-ci : Kirsten Van Horn (Snowpiercer), Aaron Stewart-Ahn (Mandy), Alex Meenehan (Bosch), Tania Lothia (Swamp Thing)…

Et ce n’est qu’un début

Ce n’est pas le seul nouveau contenu de Witcher à venir. En plus de Blood Origin, Netflix prévoit également un film d’animation prequel, The Witcher: Nightmare of the Wolf. Le film suivra l’histoire de Vesemir, le mentor et figure parternelle de Geralt. Les fans de The Witcher rencontreront également Vesemir dans la deuxième saison de The Witcher Saison 2, personnage qui sera interprété par Kim Bodnia (Killing Eve).

The Witcher est disponible en streaming sur Netflix.

Voir notre article qui parle de la deuxième saison de The Witcher ici! 

Dans la même catégorie