L’histoire racontée dans Vikings : Valhalla à partir du 25 février sur Netflix se déroule plus de cent ans après les événements de la série originale à succès Vikings. Cela signifie de nouveaux personnages, de nouvelles batailles, et, surtout, de nouveaux enjeux qui sauront séduire de nouveaux fans. Mais en coulisses, cette série historique à venir partage également quelques similitudes avec sa prédécesseure.

« Nous avons eu la chance que de nombreux esprits créatifs parmi les producteurs et l’équipe qui ont travaillé sur la série originale prêtent leur talent à Valhalla », déclare le showrunner Jeb Stuart. « Je pense que les fans de la première heure de la série Vikings retrouveront un environnement familier en termes de précision, de profondeur des personnages, de suspense et d’action spectaculaire. »

Le Pitch :

« VIKINGS: VALHALLA » se déroule il y a plus de mille ans, au début du XIe siècle, et relate les aventures héroïques de quelques-uns des Vikings les plus célèbres de tous les temps : l’explorateur légendaire Leif Eriksson (Sam Corlett), sa fougueuse sœur au caractère bien trempé, Freydis Eriksdotter (Frida Gustavsson) et l’ambitieux prince du Nord, Harald Sigurdsson (Leo Suter). Alors que les tensions entre les Vikings et la royauté anglaise atteignent un point de non-retour sanglant et que les Vikings eux-mêmes se disputent au sujet de leurs croyances païennes et chrétiennes, ces trois personnages emblématiques se lancent dans une épopée qui les conduit à travers les océans et sur les champs de bataille, du Cattégat à l’Angleterre, et au-delà, dans une lutte pour la survie et la gloire.

Les Confidences :

À l’approche de la diffusion de la série, Jeb Stuart et le producteur exécutif Morgan O’Sullivan, qui assurait également la production exécutive de la série originale, expliquent la genèse de Valhalla, leurs sources d’inspiration pour créer les personnages principaux, et pourquoi l’ère viking continue de passionner les fans.

D’où vous est venue l’idée de créer Vikings: Valhalla ?

Jeb Stuart : Morgan a pris contact avec moi il y a trois ans environ. Je connaissais également Michael Hirst, créateur et scénariste de Vikings. Ils m’ont tous deux clairement fait comprendre qu’ils ne voulaient pas faire une nouvelle saison de la série précédente, mais plutôt développer l’histoire au futur. Ils m’ont donc demandé de réfléchir à la manière de concrétiser ce projet.

Morgan O’Sullivan : Michael Hirst était le seul scénariste de Vikings. Il en a écrit 89 épisodes et était prêt à passer à autre chose, ce qui est compréhensible. Mais il nous a dit que si nous décidions un jour de poursuivre cette histoire, il serait toujours partant. J’ai commencé à chercher quelqu’un qui pourrait assumer un rôle similaire à celui de Michael. Jeb et moi collaborions sur une série intitulée The Liberator, et j’appréciais son travail. Je savais également que les films extraordinaires dont il avait écrit le scénario, comme Le Fugitif et Piège de cristal, conjuguaient parfaitement action et sentiments. C’est exactement ce que je voulais pour Valhalla.

Cette saison se concentre sur trois nouveaux personnages clés qui sont tous inspirés de personnages historiques réels. Pouvez-vous nous les présenter ?

Jeb Stuart : Nous faisons la connaissance de Leif Eriksson, célèbre explorateur viking qui deviendra l’un des premiers Européens à poser le pied en Amérique du Nord, et de sa sœur, la farouche guerrière païenne Freydis Eriksdotter. Nous suivons également Harald Sigurdsson, qui devient Harald Hardrada, l’un des derniers grands rois vikings. Ces trois personnages constituent les figures de proue de l’histoire. Pour moi, chacun d’entre eux incarne des éléments à part entière de l’esprit viking. Il semblait tout à fait naturel de ramener les Groenlandais Leif et Freydis à Kattegat, en Norvège, et de les intégrer dans l’histoire des Vikings. C’est là que leur aventure commence et qu’ils rencontrent Harald.

Comment avez-vous effectué vos recherches sur l’histoire des Vikings et fixé la limite entre réalité et fiction ?

Morgan O’Sullivan : L’une des personnes les plus importantes à avoir travaillé sur la série Vikings était Justin Pollard, notre consultant historique. Justin a effectué toutes les recherches et a été d’une aide extrêmement précieuse pour Michael Hirst. Lorsque nous avons commencé Valhalla, il était impératif que Jeb rencontre Justin Pollard. Ils ont passé de nombreux mois ensemble avant même que l’écriture ne débute, et cette période s’est avérée très utile.

Jeb Stuart : Lorsque l’on m’a contacté pour savoir si je voulais poursuivre et développer cette histoire, j’en savais autant que les autres spectateurs. J’ai donc commencé à lire tout ce qui me tombait sous la main. Nous ignorons tout ou presque des premiers Vikings. Ils n’avaient pas de langue écrite, et toute littérature les concernant est à prendre avec des pincettes. Aujourd’hui, il nous reste les sagas qui ont été écrites par des chrétiens 200 ans après la fin de cette histoire. Si des fouilles archéologiques nous ont permis d’en savoir plus, nous continuons de découvrir de nouveaux éléments sur la culture viking. Quoi qu’il en soit, notre série se veut réaliste. Nous jouons un peu parfois sur les dates et les personnages, mais du point de vue historique, tout y est.

Selon vous, pourquoi la culture et les histoires de Vikings continuent de nous passionner et de nous captiver ?

Jeb Stuart : Étrangement, on retrouve chez les Vikings des éléments qui reflètent nos aspirations actuelles, la violence extrême mise à part. Les Vikings étaient de grands explorateurs. Ils étaient souvent très curieux et disposés à apprendre. Ils formaient une société égalitaire. Les femmes pouvaient divorcer de leurs maris, gouverner des royaumes et posséder des biens. Vous pouviez avoir tout ce que vous vouliez dans la vie, à condition de le mériter. C’est une histoire intemporelle. Nos personnages sont confrontés à des problèmes relationnels et autres qui sont tout aussi d’actualité aujourd’hui qu’il y a mille ans, et ces histoires ne cesseront jamais de nous passionner et de nous captiver.

Vikings: Valhalla arrive sur Netflix le 25 février.

Dans la même catégorie