C’est par la voix du CEO de WarnerMedia Jason Kilar que l’info est tombée. Sans dévoiler de titres, le studio annonce déjà pour 2022 un retour au système plus traditionnel d’exclusivité salles, mais avec une diminution du nombre de sorties, ainsi qu’une fenêtre réduite de 45 jours avant la diffusion sur HBO Max.

« Je ne vois pas notre industrie revenir à une situation pré pandémie, avec des fenêtres de 75 à 90 jours avant la sortie en home vidéo », affirme également Kilar, « les films comptent pour nous et continueront à compter dans le futur, mais ils ont aussi leur importance dans les foyers, comme nous avons pu le constater en ce début d’année » en faisant référence aux chiffres 2021 d’HBO Max toujours en croissance.

La stratégie de Warner, en pleine préparation de la fusion avec Discovery, poursuit son évolution pour s’adapter au marché toujours plus concurrentiel des plateformes. Une évolution accélérée par la pandémie, mais sans pour autant se priver des lancements en salles qui, avec les 460 millions de Godzilla vs Kong au box office, restent une manne dont le studio ne peut se passer en termes de revenus.

A lire aussi:
Le Procès Goldman : reconstitution haletante d’un huis-clos étouffant

 

Dans la même catégorie