Diffusée en télévision sur AMC il y a quelques mois aux Etats-Unis, SOULMATES débarque maintenant à l’international sur Amazon Prime Video. La série a été créée par William Bridges et Bret Glodstein, deux scénaristes qui ont écrit des épisodes de BLACK MIRROR, STRANGER THINGS ou encore la mini-série à succès d’AppleTV+, TED LASSO (dans laquelle Goldstein a également joué). Bref, on a un duo qui a connu pas mal de succès, succès qui ne devrait pas les quitter de sitôt au vu des qualités de SOULMATES.

Le pitch

Série d’anthologie dont l’action se déroule 15 ans plus tard. La technologie a pris une place prépondérante dans notre quotidien et un test permet de déterminer qui est votre âme sœur. Chaque épisode dresse le portrait d’une personne en quête de l’amour et les conséquences dans sa vie d’un tel test.

Ce pitch vous dit peut-être quelque chose et pour cause, Netflix a sorti une série relativement similaire en 2019 mais qui n’avait pas la même réussite que SOULMATES. La première bonne idée, et force, de la série, c’est d’être une anthologie. A chaque épisode une nouvelle histoire, de nouveaux personnages. SOULMATES tourne autour du même concept à savoir, une technologie permettant de faire « matcher » deux êtres, deux âmes sœurs. A partir de là, Bridges et Goldstein ont écrit 6 histoires complètement différentes.

A lire aussi:
Bienvenue à Paradise Hills

Une belle exécution

Car oui, aucune histoire ne se ressemble. Il n’y a pas de fil rouge à proprement parler si ce n’est cette société qui arriver à faire « matcher » des âmes sœur. Chaque épisode explore le concept de façon différente, parfois en utilisant des genres différents. Mais au-delà de la force d’écriture et de sa réalisation, SOULMATES peut aussi et surtout compter sur une solide casting dans lequel on retrouve notamment Sarah Snook (star de l’excellente série SUCCESSION), Kingsley Ben-Adir (vu il y a quelques semaines dans ONE NIGHT IN MIAMI), David Costabile (qui joue un prof nous parler du tableau « Les Amants » de Magritte), Bill Skarsgard ou encore Charlie Heaton. Bref, du très très lourd, au top pour incarner ces personnages dans des situations on ne peut plus compliquée. Si ça tout ça ne vous suffit pas à vous convaincre…

A lire aussi:
"Them" : le cauchemar américain
Dans la même catégorie