Grand absent lors du lancement de son service de streaming, le catalogue de films et séries de la Fox fera son apparition le 23 février sur Disney+. Avec plus de 86 millions d’abonnés à ce jour le service de streaming de Mickey a dépassé toutes les espérances. Prévu de longue date le lancement a été grandement accéléré par la situation sanitaire mondiale qui a entrainé la fermeture un peu partout dans le monde des cinémas. Avec l’arrivée de Star, une sixième rubrique dédié à un publique plus adulte, Disney+ passe d’un service ciblé à la jeunesse et aux familles à une offre généraliste.

Après un lancement en grande pompes, un élargissement du catalogue plus que nécessaire.

Selon Disney+, deux tiers des abonnées à leur service de streaming sont des familles sans enfants. Au vue de cette statistique le changement de stratégie opéré par la firme américaine parait évident. Disney+ passe d’un service ciblé à une plateforme généraliste en complétant l’offre de contenu avec des films et séries dédiés à un publique adulte. Cela permet non seulement de fidéliser les abonnés mais aussi de faire passer une première hausse tarifaire. Ce tournant dans la stratégie indique aussi clairement que Hulu (le service de streaming de la Fox) ne fera probablement jamais son arrivée en Europe.

A lire aussi:
Les nouveautés de juillet sur Disney+ : découvrez les incontournables du mois

Netflix & Disney+, deux géants aux stratégies différentes.

Le premier est l’outsider de la dernière décennie. Netflix a réussi à convertir la planète au streaming avec sa formule d’abonnement. Grâce à ses contenus originaux, pierre angulaire de leur stratégie, la firme américaine a réussi un pari risqué en misant sur des contenus à faible notoriété. Son avance technologique et une production toujours plus conséquente ont fini de convaincre les consommateurs d’entrer dans une nouvelle ère de médias à la demande.

Le deuxième est un acteur emblématique de l’Entertainment mondial avec ses différentes marques fortes (Disney, Pixar, Marvel, Star Wars, National Geographic, Fox). Disney manquait à l’appel dans ce marché en pleine croissance. 2020 fut l’année d’un lancement tonitruant, grâce entre autres à la puissance de leurs marques media et à un besoin urgent de renouveler les canaux de diffusion.

Une augmentation de prix qui fait passer Disney+ dans la cours des grands

Le prix très attractif du lancement sera bientôt de l’histoire ancienne. Il fallait convaincre dans les premiers temps certains foyers déjà abonnées à un ou deux services de tester ce nouveau venu. C’est donc avec une offre ciblé familles et enfants que Disney+ s’est invité dans nos foyers. Avec le lancement de Star, accompagné d’une nouvelle politique de prix, Disney+ fait le choix d’attaquer la concurrence avec une offre de plus en plus comparable au leader historique du marché.

A lire aussi:
"Becoming Karl Lagerfeld" : Un portrait (trop?) flatteur d'un designer controversé
Dans la même catégorie