Nous vous parlions déjà ici de la future série (à succès annoncé) fantastique de Netflix, produite par Robert Downey Jr et adaptée du roman de Jeff Lamire. Sweet Tooth sort dès aujourd’hui sur Netflix. Mais que vaut-elle?

Le pitch

Il y a dix ans, un cataclysme a mis le monde sens dessus dessous et favorisé l’apparition mystérieuse de bébés nés mi-humains, mi-animaux. Ne sachant pas si ces hybrides sont la cause ou le résultat du virus qui s’est abattu sur la Terre, beaucoup d’humains les craignent et les chassent. Après avoir vécu dix ans à l’abri dans une maison au milieu de la forêt, un jeune hybride cerf-garçon appelé Gus (Christian Convery) se lie d’amitié avec un vagabond solitaire, Jepperd (Nonso Anozie). Ensemble, ils se lancent dans une aventure extraordinaire. Ils traverseront ce qu’il reste de l’Amérique, en quête de réponses sur les origines de Gus, le passé de Jepperd et le sens profond de la notion d’appartenance. En chemin, ils rencontrent des amis improbables et des ennemis inattendus. Gus va vite réaliser que le monde luxuriant et dangereux qui s’étend au-delà de la forêt est plus complexe qu’il n’aurait pu l’imaginer.

A lire aussi:
Halston: la nouvelle bombe signée Ryan Murphy bientôt sur Netflix

Qu’est-ce que ça vaut ?

SWEET TOOTH (L to R) CHRISTIAN CONVERY as GUS and NONSO ANOZIE as TOMMY JEPPERD in episode 102 of SWEET TOOTH Cr. KIRSTY GRIFFIN/NETFLIX © 2021

Difficile de ne pas être séduit par l’esthétisme et la photographie (la série a été tournée pendant la pandémie en Nouvelle-Zélande) de la série fantastique. Pareil pour les prestations des acteurs (Nonso Anozie, Will Forte…) et particulièrement le jeune Christian Covery, qui crève littéralement l’écran. La narration excelle également.

Sweet Tooth prend des libertés considérables avec l’intrigue de la bande dessinée de Lemire. Tout en restant fidèle à son ton, associant l’étrangeté, un sentiment de danger. Mais fort heureusement, c’est l’optimisme qui domine.

Avec son climat post pandémie mondiale, la série est évidemment totalement dans l’ère du temps ! Mais elle revient également sur des thèmes qui pourraient fonctionner à tout moment. En décrivant un monde dans lequel une génération essaie de tenir les rênes plus longtemps qu’elle ne le devrait, refusant de reconnaître que le monde a changé. Vous l’aurez compris, elle jette un pavé dans la mare et veut œuvrer pour la tolérance.

A lire aussi:
Que vaut Jupiter’s Legacy, la première collaboration entre Mark Millar et Netflix

En conclusion: à regarder en famille et sur Netflix dès aujourd’hui !

 

Dans la même catégorie