Le 17 mai est la Journée de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. Nous nous penchons donc sur la série « La théorie du Y » qui vient de sortir sa troisième saison sur Auvio.

Une série qui casse les codes

Créée par Caroline Taillet et Martin Landmeters, « La théorie du Y » est une web-série dont le premier épisode a été diffusé sur le site de la RTBF en 2016. Le succès étant au rendez-vous (13 prix en festivals et plus de 4,5 millions de vues), les réalisateurs ont continué sur leur lancée en proposant une seconde et maintenant une troisième saison autour de la thématique de la bisexualité et de la pansexualité.

Un sujet piquant

Pour cette saison 3 très attendue, les créateurs de la série ont décidé de s’attarder sur la bisexualité masculine. Avec un format plus long (6 épisodes de 17 minutes), la série traitera également de sujets tels que le polyamour, la parentalité dans les couples de lesbiennes et la masculinité.

Le pitch

Gaspard, aide-soignant dans une maison de repos, forme un couple fusionnel avec Jo. Sincère avec elle, il ne lui a jamais caché son attirance pour les hommes. Lorsque ce désir refait surface, ils décident de l’explorer ensemble… 

Dans la même catégorie