Fin octobre, Prime Video a mis en ligne une série énigmatique au nom de « The Devil’s Hour ». Un thriller en six épisodes très réussi, mélangeant horreur, policier et fantastique. Un cocktail du genre qui casse un peu les codes. À voir sans plus tarder.

De quoi ça parle ?

Chaque nuit, Lucy Chambers se réveille à la même heure : 3 h 33, l’heure du diable. La vie de Lucy n’est pas évidente : assistance sociale, elle s’occupe seule de son fils qui est renfermé sur lui-même et ne parle que très peu. Le nom de Lucy va être étrangement lié à une série de meurtres brutaux dans la région.

 

Créé par Tom Moran, on retrouve Steven Moffat (Sherlock, Doctor Who) en tant que producteur exécutif à la baguette de cette série. Les six épisodes sont vendus comme un thriller psychologique, mais on frôle le fantastique, l’horreur ou encore la science-fiction. Le scénario de cette série est tel un puzzle qu’il faut reconstituer. Des éléments qui semblent totalement indépendants les uns des autres, mais qui, petit à petit, vont s’assembler avant de dévoiler le nœud du twist final. Le scénario étonne, par sa complexité et ses détails, mais fonctionne avant tout grâce à des personnages hauts en couleur.

Un casting convaincant

C’est Jessica Raine qui incarne Lucy Chambers et elle réussit avec brio son interprétation. Elle est charismatique, brillante et nous fait vivre une myriade d’émotions. À ses côtés, on retrouver un Peter Capaldi toujours convaincant, mais le reste du casting apporte également une pièce au puzzle à résoudre.

La série est une réussite à tous les points de vue : tant pour son rythme que son scénario développé brillamment par le casting. Les six épisodes de The Devil’s Hour sont à retrouver dès à présent sur Prime Video.

Dans la même catégorie