Ce vendredi débarque sur la partie Star de Disney+ NOS PIRES AMIS, (VAVATION FRIENDS en VO) avec, dans l’un des rôles principaux, l’ex catcheur John Cena qui décidément vit un sacré été 2021 avec les sorties en salles de F9 et THE SUICIDE SQUAD.

Le pitch

Un couple collet monté fait au Mexique la connaissance de deux fêtards en quête permanente de sensations fortes. Pour Marcus et Emily, il ne s’agit que d’une pause dans leur vie bien rangée, l’occasion de « se lâcher » le temps d’une semaine de délire et de débauche avec leurs « potes de vacances ». Sauf que, des mois plus tard, tous deux découvrent horrifiés que Ron et Kyla – les fameux fêtards – se sont invités à leur mariage, avec les conséquences désastreuses qu’on peut imaginer. Il n’y a pas à dire : certaines amitiés devraient vraiment avoir une date limite de consommation !

A lire aussi:
8, rue de l’Humanité : le confinement vu par Dany Boon

John Cena en roue libre

Il va sans dire que John Cena et Meredith Hagner incarne le couple déjanté qu’on n’aimerait pas voir débarquer à l’improviste à son mariage. L’autre couple a pour tête d’affiche Yvonne Orji et Lil Rel Howery qui, lui aussi, a connu une année 2021 faste puisqu’il était à l’affiche de FATHERHOOD sur Netflix, JUDAS AND THE BLACK MESSIAH sur HBO Max ou encore FREE GUY actuellement au cinéma. Bizarrement, des 3 films sortis cet été dans lesquels John Cena joue, NOS PIRES AMIS est sans doute celui dans lequel il a l’air de plus s’éclater et de se lâcher totalement.

Le film ne fonctionnerait pas sans l’alchimie des deux couples. Fort heureusement, chaque paire est bien formée et les comédiens s’en donnent à cœur joie. Plus il y a d’excès, mieux c’est. Forcément, la tonalité du film est on ne peut plus potache bien que certains gags soient plus réussis que d’autres. En tout cas, il y en a pour tous les goûts. On rit beaucoup devant NOS PIRES AMIS qui est finalement une comédie assez rafraichissante en cet été maussade. Elle ne restera pas dans les annales mais, ce qu’elle fait, elle le fait bien.

A lire aussi:
The Big Leap : que feriez-vous pour avoir une seconde chance ?
Dans la même catégorie