Même s’il veut imaginer à quoi ressemblerait la vie sur diverses exoplanètes dans la galaxie, Les Mondes extraterrestres est aussi un documentaire qui met en lumière l’écosystème et sa complexité de notre planète. Mais est-il pertinent pour autant? 

Le pitch?

Appliquant les lois de la vie sur Terre au reste de la galaxie, cette série mélange science et fiction pour imaginer la vie extraterrestre sur d’autres planètes.

Il s’agit donc d’un croisement entre une fiction de science-fiction et un documentaire sur notre planète. Bref, un véritable ovni!

Notre avis

On suit donc la vie sur 4 exoplanètes imaginaires, ayant chacune leur particularité:

  • Atlas (épisode 1), où la gravité est deux supérieure à celle de la Terre
  • Janus (épisode 2), une planète sans rotation ayant une face jour et une face nuit
  • Eden (épisode 3), très riche en oxygène avec ses deux étoiles jumelles
  • Terra (épisode 4), qui abrite une forme de vie hyper moderne
A lire aussi:
La saison 2 de "One Piece" se précise de plus en plus !

Notre avis

Une chose est sûre, les 4 épisodes font preuve d’une imagination débordante. Je me suis même demandée à plusieurs reprises au sujet des producteurs: mais qu’est-ce qu’ils ont fumé? Mais pourtant, la série s’appuie sur des principes scientifiques connus sur Terre. Elle est d’ailleurs ponctuée par des interventions très intéressantes de différents spécialistes. La vie sur les exoplanètes sont réalisées avec des images de synthèse assez bluffantes et disons-le tout de suite: certaines créatures sont vraiment creepy.

Alien Worlds: Season 1. Episode 1 (Atlas). c. Courtesy of Netflix © 2020

Néanmoins, au fil des épisodes, les redondances deviennent un peu pesantes et on reste sur notre faim. En effet, je trouve dommage qu’ils ne se soient uniquement basés sur l’idée de prédation (comprenez que les planètes soient peuplées de prédateurs), même si je comprends qu’il faille se baser sur une hypothèse connue. De plus, les aller retour avec les comparaisons sur la Terre finissent par lasser sur la fin.

A lire aussi:
Ces films et séries disparaîtront du catalogue Netflix au mois de juin!

Mais il n’empêche, nous avons trouvé l’approche très intéressante et espérons qu’ils se dégageront de cette anthropocentrisme en saison 2 (déjà annoncée). On vous recommande donc le coup d’oeil!

Disponible depuis le 2 décembre sur Netflix.

Dans la même catégorie