Netflix s’attaque à l’adaptation du célèbre jeu d’horreur Resident Evil mais en série cette fois. Ils ne sont pas les premiers à s’intéresser au sujet. Le cinéma est déjà passé par là laissant des traces indélébiles dans le coeur des amoureux de la licence. Le dernier film en date Resident Evil : Welcome to Raccoon City leurs a particulièrement déplu.
Netflix avait déjà tenté une incursion dans la saga avec sa série Resident Evil : Infinite Darkness mais n’avaient pas réussi à convaincre les fans.
Le streamer est donc attendu au tournant avec son nouvelle essai en Live Action. La bande-annonce dévoilée cette semaine semble assez prometteuse mais il est encore trop tôt pour juger.

 

Le Pitch :

S’appuyant sur l’un des jeux vidéo d’horreur de survie les plus populaires et les plus vendus de tous les temps, Resident Evil raconte une toute nouvelle histoire à travers deux timelines différentes.

Dans la première timeline, les sœurs Jade et Billie Wesker, âgées de 14 ans, arrivent à New Raccoon City, une ville industrielle qui bat son plein et qui leur est imposée dès l’adolescence. Mais plus elles y passent de temps, plus elles se rendent compte que la ville est plus complexe qu’elle n’y paraît et que leur père cache peut-être de sombres secrets qui pourraient détruire le monde.

Dans la seconde timeline, au moins une décennie plus tard, il reste à peine quinze millions de personnes sur Terre, et six milliards de monstres : des humains et des animaux infectés par le virus-T. Jade, qui a maintenant 30 ans, lutte pour survivre dans ce Nouveau Monde, tandis que les secrets de son passé — sur sa sœur, son père et elle-même — continuent de la hanter.

Les nouveautés :

Il y aura deux salles, deux ambiances puisque la série oscillera entre 2 timelines aux univers bien différents. L’une se situera en 2022 sous le soleil et les décors paradisiaque de Raccoon City tandis que l’autre se déroulera dans un Londres futuristes post apocalyptique.
Plus de Mila Jovovich ou de Kaya Scodeleria au casting, Netflix joue la carte de la surprise avec une nouvelle distribution des rôles qui l’a confié à des acteurs débutants.
Le showrunner,  Andrew Dabb, a précisé que la série inclurait des éléments du film Resident Evil de Paul W.S Anderson mais que le focus porterait surtout sur les phases préliminaires d’une attaque zombie.

« Ce que nous avons beaucoup vu [dans les films de zombies], ce sont les jours, les semaines et même les mois qui suivent », a déclaré Andrew Dabb. « Mais ce que nous n’avons pas beaucoup vu, c’est la préparation parce que, vous savez, le film commence généralement lorsque les zombies apparaissent, n’est-ce pas ? Ça ne commence pas vraiment avant ça. Et puis nous n’avons pas vu à quoi ressemblerait le monde une fois qu’il aurait accepté ce qui s’est passé. L’humanité est adaptable et nous nous adaptons à beaucoup de choses. Nous nous adaptons littéralement à COVID en ce moment. Nous nous adapterions à une épidémie de zombies. Ce n’est peut-être pas joli et cela ne ressemble peut-être pas à Los Angeles 2023, mais nous le ferions. »

Resident Evil la série arrivera le 14 juillet sur Netflix 

Dans la même catégorie