La guerre du streaming est déjà bien entamée. Pour attirer de nouveaux abonnés, les plateformes sont prêtes à prendre des risques et à mettre la main à la poche. Dans le cas d’Amazon Prime Video, il semblerait que le football européen soit devenu son nouveau cheval de bataille. Explications.

60 affiches de Premier League

En 2018, la firme de Jeff Bezos avait frappé fort. En effet, elle a signé un chèque de 100 millions d’euros avec la Premier League anglaise pour s’offrir 60 matchs sur la période 2019-2022. Une partie de ces rencontres seront d’ailleurs diffusées ces 28, 29 et 30 décembre prochains sur la plateforme sans frais supplémentaires. Si on voit mal comment il serait possible de déloger l’indéboulonnable Sky pour l’acquisition des droits TV en Angleterre, on se doute fortement qu’une seconde offensive soit envisagée par le géant américain. En effet, la ligue anglaise est de loin la plus lucrative au monde.

Des matchs prestigieux en Ligue des Champions

Un an plus tard, c’est en Allemagne qu’Amazon a fait grand bruit avec l’achat de la meilleure rencontre de Ligues des Champions du mardi soir, laissant les affiches moins attirantes à, vous l’aurez deviné, Sky. Il y a quelques jours, c’est en Italie qu’une opération similaire s’est déroulée avec l’achat de la plus belle opposition UEFA du mercredi cette-fois. De quoi déplaire à l’autre grand diffuseur présent en Italie, un certain Sky, évidemment. Si le média phare du football européen reste bien en place, il cède chaque année des parts de marché à Amazon et DAZN, un service de streaming 100% sport.

A lire aussi:
"Mr & Mrs Smith » vous invitent à partager leurs nouvelles missions explosives

Quid du championnat belge et français ?

Pour l’instant, Amazon n’a pas encore fait d’offre pour notre championnat ainsi que pour celui de nos voisins français. La faute a un marché assez éclaté avec une multitudes d’offres existantes pour les compétitions nationales et européennes (Telenet, Eleven Sports, etc.). Et ce, sans compter les plus faibles revenus et la complexité linguistique de notre petit pays. Il y a toutefois fort à parié que la firme américaine se décide un jour à mettre la main sur des grosses affiches ou toute une ligue nationale, le football étant plus que jamais à la merci du plus offrant. Affaire à suivre.

Des documentaires exclusifs

À défaut de proposer toutes les rencontres, Amazon produit et distribue une série de documentaires exclusifs qui montrent les coulisses de quelques grands clubs et équipes nationales. Ainsi, « All Or Nothing » s’est déjà intéressé à la reprise de Manchester City par Pep Guardiola puis à la venue de José Mourinho chez les Tottenham Hotspurs. Deux saisons passionnantes qui ont levé le voile sur les tactiques, le recrutement et les équipes de ces deux entraineurs légendaires.

A lire aussi:
Découvrez les coulisses du quotidien des influenceurs avec un docu exclusif

On notera également l’autre documentaire « Take Us Home » que relate la montée en première division du club historique de Leeds United, longtemps relégué en deuxième et troisième division anglaise. De quoi ravir les fans de football en attendant de prendre la main sur le football européen.

Dans la même catégorie