Ce mercredi 10 avril, Netflix dévoile sa toute nouvelle série policière, « Anthracite : Le mystère de la secte des écrins », portée par un casting de talent comprenant Noémie Schmidt, Camille Lou et Hatik. Mais que vaut réellement cette série ? Plongeons dans les mystères glacés des Alpes pour le découvrir.

Le pitch

En 1994, le suicide collectif d’une secte installée dans un petit village des Alpes défraye la chronique… 30 ans plus tard, le meurtre d’une femme assassinée selon les rituels de l’étrange communauté met à feu et à sang l’équilibre précaire retrouvé par les habitants.

Bouc émissaire idéal, Jaro Gatsi, un jeune délinquant venu à la montagne pour remettre sa vie sur les rails, se retrouve rapidement accusé du meurtre.

Déterminé à prouver son innocence, il reçoit l’aide inattendue d’Ida, une geek excentrique et ultra-connectée qui est à la recherche de son père disparu…

Ils vont rapidement comprendre que leur implication dans cette affaire ne doit rien au hasard, et que les réponses qu’ils cherchent prennent racine dans les secrets de leur propre passé…

Une équipe de haut vol

Créée par Fanny Robert et Maxime Berthemy, à qui l’on doit déjà des succès tels que « Profilage », cette série nous plonge dans un monde complexe et captivant. Les paysages majestueux des Alpes servent de toile de fond à une intrigue haletante où se mêlent drame, suspense et une touche d’humour subtile.

Portée par un casting talentueux, « Anthracite » nous offre une plongée immersive dans les méandres d’une enquête pleine de rebondissements et de fausses pistes. Avec ses six épisodes palpitants, cette série promet de nous tenir en haleine jusqu’à son dénouement captivant. Pour les amateurs de thrillers complexes et envoûtants, « Anthracite : Le mystère de la secte des écrins » est sans aucun doute une série à ne pas manquer.

A voir dès le 10 avril sur Netflix.

A lire aussi:
Remake du « Salaire de la Peur » : 70 ans après,Julien Leclerq réinvente le classique d’Henri-George Clouzot

Dans la même catégorie