Entre séquences de haute voltige et discours révolutionnaire, « Drone Games » embarque le spectateur dans un voyage inédit et fort. Disponible sur Prime Video depuis le 19 octobre dernier.

De quoi ça parle ?

Tom est un ado solitaire, touché par la maladie de sa mère. Fan de drones, il se réfugie dans cette passion et fait la rencontre d’une bande de jeunes anarchistes. Les petites courses de drones vont rapidement se transformer en braquages.

 

Filmé dans les Landes, « Drone Games » revisite à sa façon les film classiques de braquages. Avec des drones et casques de réalité virtuelle, Tom et sa bande d’anarchistes se révoltent contre une société contradictoire. La pellicule est tout à fait saisissante tandis qu’il faut attacher sa ceinture pour admirer les impressionnantes voltiges de ce long-métrage.

A lire aussi:
Jessica Alba revient en force sur Netflix avec "Riposte"!

Piloter pour exister

A côtés des scènes aux allures psychédéliques et fêtardes, il y a cette atmosphère pesante et sombre qui contraste avec cette liberté recherchée par les protagonistes. En quête de plénitude, les personnages principaux volent et s’envolent pour trouver un peu de sens à leur existence. Dans ce registre, certains dialogues révolutionnaires et poétiques sonnent artificiels et faux, comme s’il y avait une volonté de trop en faire.

Avec un casting cohérent et des personnages qui dégagent un maelström d’émotions, « Drone Games » dresse le portrait d’une bande de rebelles à la recherche de liberté. A ne pas manquer sur Prime Video.

Dans la même catégorie