Alors même que la question de la fin de vie se trouve au cœur d’un débat national, Disney+ va proposer le 10 mai prochain « Lambert contre Lambert : au nom de Vincent ». Cette série documentaire retrace pour la première fois, une affaire haletante aux répercussions judiciaires, médicales, médiatiques et sociétales qui a captivé et bouleversé la société française pendant plus de dix ans.

A lire aussi:
Eddie Murphy reprend du service dans la bande-annonce de 'Beverly Hills Cop : Axel F' sur Netflix

Le 11 juillet 2019, Vincent Lambert meurt au CHU de Reims. C’est l’épilogue de plus de dix années d’une saga familiale, médicale, judiciaire, politique et médiatique faite d’invraisemblables rebondissements jusqu’à la veille de son décès. À l’origine de cette histoire, un fait divers malheureusement banal, celui d’un accident de la route qui laisse en 2008 un jeune infirmier de 32 ans lourdement handicapé. Comment la question de la vie de ce jeune homme va-t-elle bousculer le rapport à la Vie et à la Mort de toute une société ?

« Lambert contre Lambert : au nom de Vincent » retrace le combat acharné de deux femmes et de deux clans au sein d’une famille, qui finira par s’inviter dans les plus hautes instances de l’État français et divisera le pays. Une histoire aux nombreuses répercussions dans la société française. Les pouvoirs publics ont d’ailleurs récemment lancé un vaste débat national en vue d’une loi qui pourrait susciter une nouvelle conception de la fin de vie.

Elodie Buzuel, autrice du documentaire et coréalisatrice avec Vincent Trisolini (documentariste et réalisateur) ont interviewé une trentaine de protagonistes, famille, médecins, avocats, personnalités politiques et journalistes. Cette pluralité des témoignages permet de proposer pour la première fois cette histoire dans sa complexité et son intégralité.

« J’ai voulu comprendre comment et pourquoi la vie d’un jeune homme a suscité un débat national : comment une affaire familiale est devenue une affaire d’état qui a embarrassé le droit, fait avancer la médecine et amené la société à se questionner », déclare Elodie Buzuel, autrice et coréalisatrice du documentaire. Elle ajoute : « Au cœur de cette histoire, nous avons certes une famille qui ne partage pas les mêmes convictions. Tous agissent au nom de Vincent, qui est bien le personnage central de cette histoire. Mais lui, qui ne peut désormais plus s’exprimer, qu’aurait-il souhaité ? »

A lire aussi:
L’amour n’a pas d’âge, Nicole Kidman et Zac Efron se retrouvent dans la comédie romantique «Les Dessous de la Famille»

« Dans nos documentaires, comme dans nos fictions, nous voulons raconter des histoires françaises contemporaines qui expliquent le passé, éclairent le présent et permettent de mieux envisager l’avenir. Nous privilégions également des récits français jamais traités, qui mettent en lumière des personnages emblématiques. Cette série documentaire autour de Vincent Lambert répond complètement à ces critères », souligne pour sa part Pauline Dauvin, vice-présidente de The Walt Disney Company France, chargée des productions originales de Disney+. Elle précise : « En lisant le projet, j’avoue avoir redécouvert les innombrables soubresauts de cette affaire, qui dépasse toute fiction et recèle une incroyable dramaturgie. »

« Lambert contre Lambert : au nom de Vincent » dès le 10 mai sur Disney+

Dans la même catégorie