Après l’Assaut, Braqueurs, Sentinelle et Lukas, Julien Leclercq revient avec un film explosif et un casting 5 étoiles (Franck Gastambide, Ana Girardot et Alban Lenoir). Netflix continue donc sur sa lancée en proposant des films français gros budget, entre action et thriller. On pense notamment à Sans Répit, Balle perdue ou encore AKA (qui n’est autre que le film français le plus vu dans le monde entier sur la plateforme).

L’histoire

En plein désert, à proximité d’un camp de réfugiés, un puits de pétrole s’embrase, menaçant directement la vie des populations. Dépêchant des experts sur place, la compagnie qui exploite le site comprend qu’elle n’a qu’une seule solution pour éviter la catastrophe : provoquer, d’ici 24 heures, une explosion du puits de pétrole à l’aide de nitroglycérine. Contre une grosse somme d’argent, une équipe de choc est alors envoyée à 800 km de là pour convoyer 200 kg d’explosifs à bord de deux camions.

L’équipe a désormais moins de 20 heures pour espérer rejoindre le puits de pétrole. 20 heures pour parcourir des zones hostiles contrôlées par des rebelles armés, traverser des champs de mines et conduire deux camions bourrés de nitroglycérine sur un terrain accidenté ! La course contre la montre est lancée …

Il s’agit du remake du « Salaire de la peur » d’Henri-Georges Clouzot. Avec un changement majeur néanmoins pour cette nouvelle version : alors que l’histoire originale se déroulait en Amérique latine, elle prend lieu cette fois dans le désert. Le tournage s’est déroulé au Maroc au cours de l’été 2023.

A voir sur Netflix dès le 29 mars.

A lire aussi:
‘Supacell’ : Le drame de super-héros du sud de Londres sur Netflix a du potentiel malgré sa familiarité

Dans la même catégorie