Vous appréciez les séries documentaires comme « L’arnaqueur de Tinder » ? Vous allez être ravi de découvrir la petite nouveauté de Netflix : « L’homme le plus détesté d’Internet« .

Dans cette mini-série de seulement trois chapitres, on découvre le parcours de Hunter Moore, un Américain qui a créé dans les années 2010 IsAnyoneUp.com. Ce site Internet de « revenge porn » hébergeait des photos osées de femmes et d’hommes, bien entendu publiées sans leur consentement. Hunter Moore s’était lui-même auto-proclamé « saboteur professionnel de la vie des autres ».

« Au départ, je faisais l’amour avec une fille qui était fiancée à un type d’un groupe moyennement connu, et tous mes amis voulaient la voir nue parce qu’elle était si mignonne », explique-t-il à Rolling Stones. C’est comme cela que le projet a mûri dans la tête du criminel. Bien que l’idée paraisse complètement obscène et immorale, le site a séduit de très nombreux fans. Ces derniers partageaient sans scrupule des photos d’eux mais surtout des photos de leurs petites amies dénudées après une rupture ou une dispute.

Durant les épisodes qui vont de 43 à 61 minutes, s’enchaînent des témoignages de policiers qui ont travaillé sur l’affaire. De multiples victimes interviennent également ainsi qu’une maman qui cherche à protéger sa fille.

 

Dans la même catégorie