En cette fin d’année, Prime Video a mis en ligne « Saltburn », un thriller aux multiples facettes, déconseillé aux mineurs. Un long-métrage dérangeant qui divise pleinement.

De quoi ça parle ?

En 2006, Olivier Quick, étudiant boursier à Oxford, est intrigué par le monde aristocratique de Felix Catton, un camarade de sa fac. Les deux se lient d’amitié et suite au décès du père d’Olivier, Félix invite son ami à passer l’été dans le domaine familial : Saltburn.

 

Sorti au cinéma en novembre aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, Saltburn a connu une diffusion via Prime Video en Belgique et France. Une diffusion remarquée, le film a rapidement caracolé en tête des films les plus visionnés sur la plateforme. Un film sulfureux déconseillé aux moins de 18 ans qui fait beaucoup parler de lui…mais avec tout de même quelques qualités.

A lire aussi:
Dix séries d’action à ne pas rater sur Prime Video

Dans ce thriller, on va ainsi suivre Oliver qui se retrouve immergé dans le monde des « ultras-riches ». Un monde aristocrate fort cliché, avec des personnages hauts en couleur mais qui se perdent eux-mêmes dans une extravagance et des dialogues parfois insensés. Toute une partie du film semble ainsi grotesque, décrivant une lutte des classes qui n’en est réellement pas une.

Sexe et manipulation

Ce long-métrage d’Emerald Fennell a surtout fait parler de lui grâces à des scènes de sexe dérangeante et perturbantes. Des scènes nécessaires ? Peut-être pas toujours. Mais qui permettent de mettre en exergue différents thèmes comme la luxure, la manipulation, le tout dans une ambiance plus que malsaine.

Enfin, Saltburn se distingue également grâce à une photographie soignée et une bande sonore de qualité. Les prestations de Barry Keoghan et Rosamund Pike sont également à souligner.

Entre comédie, satire et thriller, « Saltburn » surprend, étonne et dérange. Un long-métrage à voir dès à présent sur Prime Video.

A lire aussi:
This Is Me...Now : A Love Story : Jennifer Lopez comme vous ne l'avez jamais vue sur Prime Video
Dans la même catégorie