Il s’agit de l’adaptation des célèbres romans de Michael Connelly, en série cette fois. Rappelez-vous, un film éponyme était sorti en 2011, avec Matthew McConaughey. Elle est produite par David E. Kelly, maître du genre (The Practice, Boston Justice, Ally McBeal, Goliath…). 

Le pitch

Michael (ou Mickey pour les intimes) Haller est avocat à Los Angeles. Habile, il est prêt à tout pour faire gagner les criminels de bas étage qu’il défend. Toujours entre deux tribunaux, il travaille à l’arrière de sa voiture, une Lincoln Continental…

Mickey n’est plus avocat depuis un an après un accident de surf presque fatal qui l’a rendu accro aux opiacés. Il est contraint de reprendre le travail lorsqu’un autre avocat de la défense est assassiné et lui lègue tout son cabinet, y compris le procès pour meurtre d’un PDG d’une entreprise de technologie (Christopher Gorham) qui pourrait bien être la plus grande affaire de sa carrière. Il essaie également de regagner la confiance et l’amour de sa fille Hayley (Krista Warner) et de sa première femme Maggie (Neve Campbell), une procureure.

Verdict

« La Défense Lincoln » (titre en français) est une série très agréable. Sans aucune prétention, elle ne cherche pas à répondre à de grandes questions, à part celle de savoir si le principal client de Mickey est innocent. Garcia-Rulfo est un peu raide au début dans le rôle de l’avocat charismatique, mais on s’y attache rapidement. Dans les discours de salle d’audience de la série, on voit clairement pourquoi Garcia-Rulfo a décroché le rôle. Avec ses blagues, ses sourires narquois et son don oratoire, cette version de Mickey peut convaincre n’importe quel jury. Le dialogue est vif et spirituel, tout comme les autres séries juridiques emblématiques de Kelley.

La série n’est certainement pas parfaite. Les enjeux émotionnels des intrigues secondaires pourraient être mieux exposés, notamment dans une affaire de trafic d’êtres humains que Maggie tente de résoudre. Quelques épisodes traînent en longueur lorsque l’intrigue s’éloigne des petites affaires et que Mickey se concentre exclusivement sur son grand procès pour meurtre.

En conclusion, The Lincoln Lawyer est divertissante comme il faut et nous a vraiment plue. Elle se laissera regardée avec le plus grand plaisir, après une longue journée de travail. Elle est exactement le genre de série qui manquait sur Netflix, qui propose surtout et déjà de nombreuses séries de genre coûteuses et lourdes en effets spéciaux, comme « Stranger Things », ou des séries de prestige comme « Ozark ». Lincoln se situe quelque part au milieu, en termes de coût et de vedettariat, mais avec une qualité haut de gamme.

La saison 1 de The Lincoln Lawyer est à voir en intégralité sur Netflix. 

Dans la même catégorie