L’histoire d’une des plus grandes collaborations entre un sportif et une marque de vêtements : la Air Jordan. Avec une ambiance parfaite et un scénario correct, « Air » est un bon biopic qui devrait ravir les nostalgiques des années 80. Disponible depuis ce 12 mai sur Prime Video.

De quoi ça parle ?

1984. Nike est une marquée spécialisée dans le running tandis qu’Adidas et Converse dominent le marché des « chaussures ». Sonny, directeur du marketing sportif chez Nike, rêve de trouver la poule aux yeux d’or : Michael Jordan, un jeune basketteur. Mais pour le convaincre, lui et ses parents, il va falloir oser.

 

Que ce soit par ses référence à Ghostbusters, à Magnum ou au « Flic de Beverly Hills », le film baigne dans les années 80. Une ambiance qui permet dès le début de l’intrigue de s’imprégner dans une toute autre époque, grâce à des images d’archives et une bande son très old-school.

Matt Demon cartonne

A côté de cette ambiance, on suit toute la persévérance de Sonny, incarné ici par Matt Demon, pour convaincre Michael Jordan de signer chez Nike. La compétition est complexe pour la marque ailée mais l’équipe emmenée par Ben Affleck, réussit une performance convaincante. De l’autre côté, Viola Davis est aussi pointilleuse, par son jeu et son charisme.

A lire aussi:
Céline Dion se confie sur la maladie qui a changé sa vie dans « I Am : Céline Dion » sur Prime Video

Même si le long-métrage paraît par moment être une pub déguisée, le concept séduit. Sans révolutionner le concept du biopic, « Air », se distingue par une ambiance minutieuse et une ligne conductrice simplement efficace. Disponible dès à présent sur Prime Video.

Dans la même catégorie